La course à pied Les blogs courseapied.net : moha (flux rss)

Le forum courseapied.net

Les 5 derniers sujets

Tous les messages
Tous les forums

Les blogs courseapied.net

Les 10 derniers billets

2006-11-10 13:43:28 : NEW YORK D DAY (photos en course) - 0 photo - 4 réactions

Ca y'est elles sont en ligne visible à l'adresse suivante :

http://www.brightroom.com/view_user_event.asp?EVENTID=11240&PWD=&BIB=10761

2006-11-10 13:23:59 : NEW YORK 2006 J+1 - 15 photos - 5 réactions

Notre dernière matinée sera consacrée à l'Empire State Building et ses 443 mêtres (tour effeil 325m je crois).

Il fait super beau, comme tous les jours d'ailleurs, et de plus en plus doux.

L'Empire State Building est à environ 1/4h à pied de notre hotel.

Je vous conseille d'y aller assez tot le matin, pour 2 raisons : éviter le brouillard dû à la pollution, et éviter une longue attente pour monter.

Après avoir acheter notre billet pour monter au 86e étage : 16$ mais ça les vaut sans problèmes.

Nous prenons avec Mylene et Pierrick un premier ascenceur express jusqu'au 80e étage, puis un second jusqu'au 85 ou 86e étage. Et nous accédons à une terrasse qui nous permet d'admirer la ville à 360°.

Quel spectacle !!!

Je vous laisse admirer...

C'est bien simple, si la raison ne l'avait pas emportée je serais encore aujourd'hui sur place à faire le tour sans fin.

A la descente, j'emmene mes amis sur mes traces de samedi à Central Park au bord du réservoir de Central Park, ils tombes à leur tour sur le charme de cet endroit.

A 13h nous déjeunons au pied de notre hotel, puis prenons le car vers l'aéroport à 14h30.

Il nous faudra près de 2 heures pour y arriver.

A l'enregistrement, nous déconnons Pierrick, Daniel, Mylene et moi, avec les 2 jeunes femmes de Delta Airlines.

Fiers comme un paon je leur montre ma médaille, et l'une d'elle me demande de lui donner, je lui répond OK mais First classe alors..

Et ben c'est bien parcque j'y tenais à ma médaille car sinon j'aurais fais un retour en First sans problèmes.



En conclusion :
- je n'ai pas à ce jour de photos de la course car il va falloir que je les achètes et cela fera peut l'objet d'un nouveau sujet sur mon blog.

- j'ai un petit peu voyagé dans ma vie, c'est le plus beau séjour à tout point de vue que j'ai jamais réalisé.

- Je n'ai qu'une envie, y retourner rapidement avec ma femme et mes enfants pour partager avec eux cet endroit exceptionnel.

- OUI OUI OUI, le marathon de NYC mérite son statut de marathon au dessus du lôt. Comme je l'ai dit dans un post précédent, cela ne doit pas être compris comme une critique des autres, mais c'est comme si vous compariez un restau de quartier avec un restau 3 étoiles, on peut aller souvent à celui de quartier, et exceptionnelement au restau 3 étoiles, mais le faire une fois dans sa vie est inoubliable.

Moha + NYC = HEUREUX !

2006-11-10 09:17:25 : NEW YORK 2006 D DAY - 25 photos - 18 réactions

C'est le grand jour !

Comme prévu le réveil sonne à 4h50, passage à la douche, puis equipement : short noir et haut rouge à manche longue + mon dossard N° 10761.

J'ai besoin de vérifier mon sac au moins 3-4 fois pour être sûr de ne rien oublier.

Je retrouve Daniel et Pierrick au petit déjeuner, je ne change pas mes habitudes : jus d'orange + thé + oeufs au jambon, peut être pas l'idéal avant un marathon mais c'est tellement bon et puis de toute manière comme je relève de blessures, je ne suis pas la pour taper un temps mais juste prendre mon pied.

Je pense encore à ce moment faire 4h ou 4h30 voir plus, histoire de se ballader.

Nous montons dans le car, nos têtes sont encore un peu allumées.

Dans le car, on papote avec d'autres français, et l'un d'eux qui souhaite enfin faire moins de 3h30 me demande de courir avec lui au moins jusqu'au semi à 5mn au kilo, et puis après on gère.

Après tout je me dit que je vais m'ennuyer au dela de 5 mn, je prend donc la décision à ce moment de partir sur ce rytme.

Le trajet est assez long, il aurait pu l'être beaucoup plus, heureusement notre chauffeur de car conduit à la parisienne, il double tout les cars en prenant la voie de gauche pour se rabatre au dernier moment...

Nous voila arrivés au pied du Verazano.

Etbien sûr il y a foule, on passe sans problèmes le contrôle et nous entrons dans le camp militaire qui nous servira de base de départ au pied du pont.

La il y a 3 zones de départ, Vert, Orange et Bleu, ma zone.

Avec pierrick et Daniel on se balade et on retrouve une partie des autres.

Je m'amuse a prendre en photo un vieux japonais qui danse devant le groupe de rock, puis tombe en arrê sur la plus longue pissotière jamais vue, c'est assez halucinant une rivière de pisse de plus de 100 mêtre de long...

On décide d'aller vers notre zone de départ, une photo avec des policiers en passant (imaginez faire la même chose en France !)

Et là, je perd mes potes, je vais donc déposer mes affaires au camion UPS (dont mon appareil photo) j'enfile mon sac poubelle et me rend sur la ligne de regroupement.

En allant pisser je croise Yannick Noah mais c'est pas mon genre de l'emmerder avec des questions à la con.

Quelques minutes avant 10h10, nous avançons vers la vraie ligne de départ.

Un avion nous passe au dessus en rase motte, un très bel hymne américain est chanté, les américains présents à mes coté le chante la main sur le coeur.

Puis PAN ! le départ est donné sous l'air de New York, New York chanté par une groupe de music hall accompagné de danseuses.

Quel sens du Show !

Je pars tranquilou sur le pont, je retrouve Noah qui manque de me faire tomber en signant le dossard d'une concurente.

On admire les 3 pelotons qui sortent du pont pour se rejoindre plus loin, et à la sortie du pont : LE PIED !

Les premiers supporters sont là, au total 2,5 millions de personnes venues eclusivement pour encourrager l'ensemble des coureurs seront présentes tout au long du parcours.

La course ?

Sur un nuage jusqu'au 32-33e kilometres, je l'ai couru en totalité juste à coté des spectateurs, j'ai dû taper dans plus de 2000 mains.

C'est bien simple on finit par se prendre pour une star du rock, pour peu que l'on fasse un sourire ou un geste amical à ces inconnus, on se prend en retour une vague souriante et bruyante de félicitations.

C'est extraordinaire !

Bon bien sûr je vais en chier à la fin, mais au final, je ne perdrai que 16 minutes sur le 2e semi, pour arrivé en 3h46, que demande le peuple ?

La récupération de mon sac ne pose pas trop de problèmes, ce qui e permet de récupérer mon appareil photo, nous nous étions donnés rendez vous au camion UPS N°51 mais la encore pas moyen de retrouver mes potes.

J'ai plus qu'à retrourner à mon hotel en longeant Central Park par l'ouest, PFFF quel monde là aussi, et puis sans m'en rendre compte aller au bus 51 m'avait pas mal éloigné, si bien qu'au moment ou je passe à l'angle de Central Park ou nous étions rentrés, les coureurs en 5h30 font leurs entré.

J'ai pas vu passer cette heure 45...

Retour à l'hotel, je retrouve Daniel un peu déçu car il esperait faire moins de 3h et au final il n'aura fait que 3h05, quand je serais à ce niveau...

Je me sens plutôt bien, après un bon bain chaud chaud, l'ascensseur mettant du temps à venir, je suis même capable de descendre les 11 étages à pied !

Le soir, notre groupe se reformera au complet, nous ferons un restau très sympa à Greenwitch village (encore) mais espagnol ce coup ci.

Et nous terminerons au Pub Irlandais à 2 heures du matin, un peu entamé, certainement la fatigue de la course...

Demain c'est décidé, nous allons proceder à l'ascension par la face nord de l'Empire State Building avant de prendre notre car à 14h30 en direction de l'aéroport...

2006-11-09 22:33:09 : NEW YORK 2006 J-1 - 14 photos - 8 réactions

Samedi 4 novembre 2006, demain le grand jour !!!

Je me suis réveillé à 7h mais pas réussi à me lever avant 7h30 (normal quand on se couche à 3h...)

Alors comme j'avais prévu d'aller courir seul dans Central Park hier soir, je me pousse un peu et je me mets en tenue.

Comme je vous l'ai dit Central Park est tout près de notre hotel, il suffit juste de remonter la 7e avenue sur 2-300 mêtres.

Bizarement, ce coin de manhattan est très calme ce matin, bon sang mais c'est bien sûr c'est à cause de la course de la Paix, tous les coureurs courageux sont au pied de l'Onu.

Et bien tant mieux, moi je veux absolument découvrir Central Park qui me rapelle un bouquin que j'avais lu il y a 30 ans et qui racontais l'histoire d'un mome de 10 ans obligé de vivre dans le parc avec pleins d'aventures.

Et là tout de suite quel plaisir encore, cette ballade me permet de voir les tours qui bordent le parc avec les arbres au premier plan, j'adore.

En plus, par hazard je me retrouve à remonter la fin du parcours du marathon entre le 25e et le 24e miles, ça me permet d'intégrer que la fin va etre costaud car ça monte et ça descent pas mal.

Au bout de quelques temps, je vois que des coureurs suivent un chemin en hauteur par rapport au mien, je décide de les rejoindre et là c'est le choc !

J'arrive juste devant le réservoir Jackie Onasis, imaginez le plus grand lac du bois de vincennes, et bien dites vous que c'est un petit étang à coté de ce que j'ai sous les yeux.

Je fais le tour du réservoir en m'arretant régulièrement prendre des photos, et j'arrive par l'arrière sur la ligne d'arrivée du marathon et ses tribunes, je sens que l'ambiance risque d'être bonne, vivement demain.

Retour à l'hotel.

Douche, Petit dejeuner, puis départ seul pour aller faire un peu de shopping.

Désolé mais j'ai pas pris l'appareil photo mais je suis allé au magasin Century 21 situé juste a coté de Ground Zero et de l'Hilton Millenium, c'est vraiment une adresse que je vous conseille car les prix des vettements de qualité sont tous cassés.

Remontée via tribeca et ses magasins un peu plus branchés, et au coin d'une rue je tombe completement par hasard sur chinatown, ça grouille de monde, mais les produits en vente n'ont aucun intéret.

Remontée vers Little Italy ou je vais retrouver Pierrick et Mylene qui veulent s'acheter des jeans.

On décide de retourner dejeuner à l'hotel, mais comme on prend le métro dans le mauvais sens, on se retrouve en plein quartier populaire de Brooklin, en plein quartier black, sans le vouloir ça nous permet d'avoir une autre image de ce NYC aux multiples facettes.

Nous déjeunons dans une sorte de cantine italienne vers 16h, très simple, mais nourissant.

Retour à l'hotel.

Le soir nous retrouverons la moitié de la bande de l'autre hotel, le stress de la dernière soirée avant la course se fait sentir, car de légères tensions se ressentent dans le groupe, mais c'est pas grave, demain soir tout ira bien.

Nous nous couchons à 23h demain, il faudra se lever à 4h50 pour être prêts à prendre le car à 6h15 et cette fois, pas question de louper le car !!!


2006-11-08 18:57:12 : NEW YORK 2006 J-2 - 31 photos - 12 réactions

2006-11-08 13:25:47 : NEW YORK 2006 J-3 - 5 photos - 11 réactions

Voir tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net